Votre engagement va bouleverser toute votre vie car nul n’emprunte sans conséquence  la voie initiatique  conduisant à la Connaissance.

Si vous êtes accepté, vous aurez à cœur de respecter votre obligation d’assiduité, d’entraide fraternelle et d’obéissance dans tous les grades et toutes les structures auxquelles vous appartiendrez.

Si vous avez un vrai désir, de l’intelligence et suffisamment de courage pour tenter de partir à la découverte de votre vérité, peut-être deviendrez-vous Franc-Maçon…car seuls les membres de la loge recevant votre demande d’admission en décideront en leur âme et conscience.

Soyez patient… Il s’écoule parfois du temps entre le moment du premier pas et celui de la première lumière…Le temps ne compte pas pour un Franc-Maçon…

Quatre phases ou étapes jalonnent l’entrée en Franc-maçonnerie :

  • La candidature,
  • Les enquêtes,
  • Le passage sous le bandeau pour certains rites,
  • L’initiation ou cérémonie de réception.

Chaque étape fait l’objet d’un vote des Frères de l’atelier et seules les candidatures ayant fait l’objet de quatre tours de scrutins favorables permettent  de rejoindre l’obédience. La démarche pour rejoindre la Franc-maçonnerie est très rigoureuse : la Franc-Maçonnerie n’est pas une association sportive ou un club service…elle est un engagement spirituel et fraternel.

Première étape : la candidature

L’acte de candidature  consiste en une lettre de motivation rédigée par le candidat et présentée par le parrain au Vénérable maître de la loge d’accueil. L’impétrant doit y développer les raisons qui l’amènent à frapper à la porte du temple, y exprimer ses attentes, ses espérances mais aussi sa détermination.

« L’affichage » de la candidature permet de porter cette dernière à la connaissance de tous les Frères de l’obédience.

Deuxième étape : les enquêtes

Deux membres de la Loge organisent des rencontres avec le candidat : ces entretiens les amènent à  mieux connaitre celui-ci notamment sa personnalité profonde, son environnement familial, professionnel et social. Ils apprécient ainsi ses réelles motivations et ses intentions.

Ces échanges sont aussi profitables au candidat  qui appréhende mieux le groupe qu’il souhaite rejoindre.

Les Frères enquêteurs établissent des rapports. Ces rapports d’enquêtes sont lus en Loge et donnent lieu à un scrutin. Seul un vote favorable des Frères de la Loge permet de passer à l’étape suivante.

Troisième étape : le passage sous le bandeau

Dans certains rites maçonniques, le candidat  est introduit dans la Loge  les yeux bandés : les membres de la Loge lui posent des questions auxquelles il répond. La confidentialité de cette étape est totale : après le départ du profane, un scrutin sanctionne  cette audition.

 

Quatrième étape : l’initiation ou cérémonie de réception

Cette cérémonie de réception ou initiation constitue l’aboutissement du processus complexe d’adhésion du profane à la G.L.N.R.

Un dernier scrutin autorise le Vénérable Maître de la Loge à « donner la lumière » au nouvel Apprenti Franc-Maçon.