Demandez et l’on vous donnera,
Cherchez et vous trouverez,
Frappez et l’on vous ouvrira.

La Franc-Maçonnerie est ouverte à tous les hommes de bonne volonté quelques soient leur nationalité, leur race, leur croyance ou leur niveau social dès lors qu’ils partagent ses valeurs.

Le futur Franc-Maçon doit nécessairement faire le premier pas  mais avant de réaliser sa demande, il doit en éprouver l’envie mais surtout il doit être convaincu et sûr de sa démarche. Celle-ci est le fruit d’une longue et mûre réflexion et ne pourra être entreprise qu’avec la libre et propre volonté du candidat.

Dans la majorité des cas, le candidat est parrainé par un Franc-Maçon : ce dernier lui explique sommairement le sens de l’engagement maçonnique et le met en relation avec la G.L.N.R.

Il arrive parfois que des demandes spontanées soient faites auprès de la G.L.N.R. à travers le site internet ou directement auprès du Grand Secrétariat. Dans ce cas, ce dernier charge l’un de ses membres de rencontrer le candidat pour définir avec lui ses motivations : il deviendra son parrain s’il considère sa démarche sincère et cohérente.

Pour entrer dans l’Ordre, trois conditions formelles sont requises :

  • faire expressément acte écrit de candidature,
  • être présenté par un parrain,
  • avoir l’âge de 21 ans.

Sur le fond, deux exigences sont incontournables : « être né libre et de bonnes mœurs ».

Si la première semble un peu dépassée dans notre société moderne (puisque le servage n’existe plus), elle souligne cependant la valeur symbolique du libre arbitre, de la volonté individuelle et de la liberté personnelle.

La seconde est d’ordre strictement moral : elle renvoie au respect absolu des valeurs de comportement individuel et collectif notamment l’honnêteté, la franchise, le courage, la tempérance et l’exemplarité.